Patrick Achi exhorte les postaux à adapter leurs modèles économiques et leur offre de service afin d'assurer la pérennité du secteur.

Conférence ministérielle du 27è Congrès de l’UPU : Le secteur postal appelé à remodeler ses politiques et stratégies pour un renouveau économique

  • DJE ABEL
  • 11-08-2021 à 12:42
Le 27ème Congrès de l’Union postale universelle (UPU), ouvert le lundi 9 août à Abidjan, a tenu sa première conférence ministérielle.

La Conférence ministérielle du 27è congrès de l’Union Postale Universelle (UPU), ouvert le mardi 10 août 2021, a appelé le secteur postal à remodeler ses politiques et stratégies pour un renouveau économique. A cette conférence, le Premier ministre, Patrick Achi, a exhorté le secteur postal à remodeler ses politiques et stratégies afin d’être un point d’ancrage de la nouvelle économie à impact positif. «Il est crucial d’utiliser l’élan que créera le Congrès pour remodeler les politiques et stratégies afin de faire du secteur postal, un point d'ancrage de la nouvelle économie à impact positif, celle qui veut mettre, grâce aux techniques, l’homme au cœur du développement », a plaidé Patrick Achi.Selon le chef du gouvernement ivoirien, pour faire évoluer son business model, innover, créer de la valeur ajoutée, de la richesse, ainsi que des emplois, le secteur postal devra adapter ses modèles économiques et son offre de service afin d'assurer sa pérennité. Pour y parvenir, a-t-il insisté, le secteur postal doit compter sur ses ressources humaines, estimées à 5 millions, pour « libérer tout son potentiel en tant que moteur de la facilitation du commerce et du développement économique et social ».Au cours de cette session, Patrick a également indiqué que la Covid-19 a durablement impacté le secteur postal, déjà en proie à des défis majeurs. Il souligne que la pandémie a perturbé la chaîne logistique, notamment avec des répercussions sur les échanges internationaux. Ceux-ci, a-t-il soutenu, ont chuté de 21% au cours des cinq premiers mois de l’an 2020, par rapport à la même période en 2019.  Les perturbations ont touché les flux financiers qui représentent en moyenne, 16% des revenus des opérateurs postaux.DJE ABEL