La liste ‘’Union pour réconcilier les Ivoiriens’’ part confiante à ces élections législatives du 6 mars 2021.

Lancement officiel de campagne de la coalition EDS/PDCI-RDA : Michel Gbagbo : «Gbagbo et Bédié nous ont mis en mission»

  • Kifuima TOURE
  • 01-03-2021 à 12:10

Grand moment de communion entre les candidats de l’Opposition coalisée au sein de l’alliance EDS/PDCI-RDA et le peuple de Côte d’Ivoire, à l’occasion du lancement officiel de  la campagne des élections législatives. C’était le samedi 27 février 2021, à l’Espace-Ficgayo de Yopougon. L’ensemble des 16 bâches dressées pour l’occasion était bondé de militants et sympathisants, venu témoigner leur adhésion à la majorité politique.

Après avoir paradé dans tous les quartiers de la commune, à travers une longue caravane, les six candidats titulaires EDS/PDCI-RDA, ont convergé vers la place Ficgayo. L’un après l’autre, les représentants de l’Opposition significative, (EDS et PDCI-RDA), se sont succédé au pupitre pour tenir en haleine une foule déjà acquise à la cause.

A l’entame, Michel Koudou Gbagbo, déclare qu’ils sont en mission. Leurs candidatures, a-t-il indiqué, est une mission à eux confiée par les deux grands leaders que sont Laurent Gbagbo et Henri Konan Bédié. «Le président Gbagbo vous salue. Il dit qu’il va venir vous trouver là où il vous a laissés. Et qu’on va terminer ensemble ce qu’on a commencé. Etes-vous prêts à l’accueillir à l’aéroport ? Le Président Gbagbo et le Président Bédié nous ont mis en mission pour vous dire d’aller voter massivement», a déclaré l’un des candidat EDS. Avant de mettre le RHDP en garde contre toutes formes de fraude : «Comme on les connait maintenant, on sait comment ils marchent, nous leur disons que Yopougon, c’est pour nous. S’ils tentent de tricher, nous allons défendre notre victoire. Mais, nous vous demandons de ne pas casser et de ne pas brûler. Notre arme, ce sont les élections. Nos balles, c’est le bulletin de vote». Qui constate avec les Ivoiriens que «le RDR est désormais seul. Il n’est rien sans le PDCI et l’UDPCI». Et d’inviter les militants à aller «voter massivement pour la paix, la justice, le retour des exilés, la libération des prisonniers et l’emploi des jeunes».

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ? Identifiez-vous >